interview varry nico

SI ON SE DISAIT TOUT….  AVEC NICO VARRY

Je vous présente le responsable des équipes jeunes, depuis quelques saisons dans la maison jaune et noir

Sous la toise ?

1m70

Sur la balance, on lit combien ?

70

Ton premier cri ? Où et quand ?

À Vernon, le 27 août 1989

Présente-toi aux jaunes et noirs ?

Ta famille, ton enfance

Mon père Alain et ma mère Sylvie

1 petit frère Rémi et 1 petite sœur Claire

Ma famille arrive à Gasny quand j'ai 6 ans

Ou as-tu débuté au foot ?

A Bonnières à 6 ans avec Eddie Riet comme éducateur puis

L’année suivante à Gasny

Peux-tu nous résumer ton parcours footballistique ?

Toutes mes classes jeunes à Gasny, un départ en 2009 à Mont St Aignan et un retour

à Gasny en 2013.

5 titres de champion seniors :

3 en DHR, PH,

1 en 1ère division à Gasny,

 2 en PH 1ère division à Mt St Aignan

 

1 coupe de Normandie (participation au Quart de Finale, ça compte hein ?)

1 coupe des réserves avec Franck Maillochon

 Peux-tu nous présenter ta formation Brevet Educateur de Football ?

L'objectif est tout simplement de progresser, nous avons 6 semaines de formation et 1 semaine de certification (examen).

La formation se déroule à Houlgate.

Je dois mener à bien trois projets (sportif, d'entraînement et de jeu).

Cela demande beaucoup de temps et d'énergie mais chaque semaine on en ressort modifier et on se questionne sur beaucoup de sujets.

La formation est intéressante notamment grâce aux échanges avec les formateurs et les stagiaires.

Parmi les stagiaires il y a des profils totalement différents par le parcours football et l'expérience d'entraîneur. (Pierre Vignaud, Thomas Vauvy, Noam Boudjemil ex-Gasny...)

As-tu identifié des actions à mettre en place ?

Sur le projet sportif, j'aimerais relancer le projet de la section sportive avec le collège. C'est un gros projet qui demande du travail mais ce serait pour notre club afin d'augmenter le nombre de séances sur les catégories U13/U15.

Disposer d’un brevet cela permet quoi ?

Cela me permettra aux mieux d'entraîner le niveau national chez les jeunes et R1 chez les seniors

On demande aux joueurs de s'entraîner pour s'améliorer, les formations d'entraîneur ou d'éducateur c'est exactement la même chose, le but c'est de devenir meilleur

Une journée avec Nico c’est quoi ?

Si l'on prend un jour de match U18, c'est forcément une journée avec un travail de préparation en amont, je prends des informations sur notre adversaire pendant la semaine, j'ai pris l'habitude de faire des rapports de chaque match, je travaille aussi avec la vidéo, dans ce cas je revisionne notre dernier match et je vois ce que l'on peut améliorer. Je suis perfectionniste.

A notre niveau il y a beaucoup de points à perfectionner mais il faut aussi renforcer nos points forts.

Avec l'outil informatique, je prépare mes causeries ou des animations ludiques pour les joueurs, pour en avoir discuté avec eux, ils adhèrent et apprécient.

Je prépare soigneusement mon vestiaire pour que mes gars soient dans les meilleures conditions.

« On a beau savoir que tout ce qui s'est passé d'important dans notre vie était totalement inattendu, on continue à agir comme si rien d'inattendu ne devrait désormais arriver ». (Edgar Morin)

Ce travail permet de réduire le nombre d'erreurs que je peux faire. Plus j'ai de temps à consacrer à mes joueurs et plus j'aurais de temps pour analyser les comportements de chacun d'entre eux.

Après en tant qu'entraîneur il faut forcément s'adapter, il y a toujours un imprévu.

J'aime aussi être en contact avec mes joueurs, les mettre dans les meilleures dispositions. J'impose aussi de la rigueur notamment sur l'état d'esprit et sur l'image que le club véhicule, nous avons rarement des problèmes d'incivilités sur nos plus jeunes.

Après c'est forcément un match gagné ou perdu, des moments passés autour du match où l'on discute, rigole et échange.

Vu que je déteste perdre donc quand ça arrive, je prends sur moi ou sinon je m'éclipse quand je n'arrive pas à digérer la défaite.

J'aime bien aussi avoir des moments de solitude, je prépare déjà le prochain match et mes prochaines séances.

J'investis beaucoup d'énergie et je prends énormément de plaisir à faire ça.

Qu’est ce qui fait avancer Nico aujourd’hui ?

Dans ma vie professionnelle, je fais de ma passion mon métier ce qui n'est pas le cas pour tout le monde donc j'en profite. Ma vie sentimentale restera secrète.

Ton message passe bien, vers les jeunes éducateurs ?

Ruben, Thomas B, Thomas D, François, Kylian, Melvin, Steven, Kenny, Arthur, Nathanaël... et à Mt St Aignan, Adam, Cellian, Clément et Lucas

Ça en fait quelques-uns, je ne suis peut-être pas le principal et seul responsable mais quel plaisir de les voir prendre du plaisir avec une équipe de gamins.

J'ai commencé très tôt comme eux, ils n’en feront pas tous leurs métiers mais tant qu'ils arrivent à partager des moments de joie avec les enfants c'est le principal.

Un mot sur ton passage à Mont Saint Aignan ?

Sur les seniors c'était très compliqué sur les deux premières années, mais vu que le projet était axé sur les jeunes avec une équipe éducative qualifiée alors la semaine était souvent top.

Les deux dernières années, on est monté deux fois et on a fait des sacrées soirées avec les gars. Des supers souvenirs !

J'ai connu des gens géniaux, sur le plan technique et humain, ils y avaient de jeunes éducateurs prometteurs dans ce club. Et après des familles super accueillantes avec qui ont à partager beaucoup plus que du foot. (MORIN, LECOQ, HEQUET et les parents des joueurs avec qui je prend plaisir à revoir lors des tournois)

Que doit disposer un jeune pour être éducateur ?

Il doit être curieux et s'informer, sur internet, on trouve plein d'articles, de vidéos, de séances... et ensuite avoir l'envie de vite se former car sinon on stagne et même la curiosité dans ce cas là ne suffit plus.

J'ai eu beaucoup d'éducateurs ou d'entraîneurs, des très bons et des très moyens, pour les très bons, je pense qu'ils ont tous un point commun c'est qu'ils ont tous un point fort dans un domaine de compétence sur la partie technique ou managériale

Si tu dois choisir joueur ou entraîneur ?

Entraîneur pour les responsabilités que cela entraîne

Gérer les équipes jeunes, t’es-tu fixé une date de fin ?

Non pas du tout c'est passionnant.

Le travail que nous menons avec les éducateurs commencent à payer.

Nous avons modifié notre approche sur les plus jeunes, j'ai commencé avec la génération 2007(année de naissance) en 2015.

Avec Thomas, Ruben, Formoze, François (pour ne citer qu'eux) ont pris le relais depuis nous travaillons par génération, et aujourd'hui cette première génération arrive en U12 à 26 alors qu'en 2015, ils étaient 16.

 En U13, l'an dernier ils étaient 6/8 à l'entraînement du lundi soir.

Cette année, ils sont 32 en moyenne.

On peut se réjouir de ce travail là, en revanche on est obligé de maintenir un niveau d'exigence pour pouvoir en récolter les fruits. Je pense qu'il faut que notre équipe éducative continue de se former sinon on restera dans ce que l'on sait faire.

 Diriger une équipe senior, tu y penses ?

Oui forcément

Coach en Senior 1A Jaune et Noir, envisageable ?

Etant donné que j'ai entraîné toutes les catégories jeunes du club, c'est forcément une expérience que j'ai envie de vivre avec mon club

Dans 5 ans Nico tu seras-où ?

Aucune idée, il faut être capable de se créer des opportunités pour évoluer donc on verra

On sort du Foot

Ton plat préféré ?

Une raclette c'est de saison

Ta tenue de soirée ?

Jean, chemise

Avec quel acteur du showbiz aimerais-tu passer 1 heure ?  

Je dirais Alban Ivanov qui me fait beaucoup rire  

Si ta vie était à refaire, tu changerais quoi ?

Mes études à la FAC  qui n'ont pas donné le résultat escompté

 Jouer dans une télé réalité, c’est possible ?

Non

Dans quel pays aimerais-tu vivre ?

On est bien en France, les Etats Unis, l'Australie ou l'Angleterre peut être

Qu’est ce qui te fait rire aujourd'hui ?

Alban Ivanov

Ton regard sur le vestiaire U18 du club ?

Le plus introverti ?

Brice, Alexis et Nathan

Le plus mal sapé ?

Werner qui le fait exprès par moment

Le plus professionnel ?

Quentin et Fabrice

Le plus ponctuel ?

Juan, Arthur, Kenny

Le plus bavard ?

François et Thomas

  Le plus flambeur ?

Anthony et Melvin

 Le plus tête en l’air ?

Killian Kouamé, Jules

Le plus marrant ?

Gaël pour son rire 

Portrait Chinois ?

Si tu étais une couleur ?

Jaune évidemment

Si tu étais une chanson ?

En ce moment Shallow de Lady Gaga, Bradley Cooper

Si tu étais un dictateur ?

Aucune idée (crazy question popol)

Si tu étais une torture ?

Écouter un débat politique

Si tu étais une injure ?

Putain

Si tu étais une perversion ?

La gourmandise, charcuterie, fromage et vin blanc

Si tu étais un impôt ?

La taxe sur l'essence...

Si tu étais un véhicule ?

Une golf cabriolet

Ta conclusion en 3 questions

Quelle est la question que j’ai oublié de te poser ?

Ce que je pense de Jean Paul Schuler... ?

Dans la même semaine, tu peux m'exaspérer, me faire rire et l'on peut avoir des échanges très sérieux sur le football ou sur la vie en général...

Je t'apprécie comme ça mon Popol !!

Et une recommandation à te faire, ne pas commenter uniquement les résultats des enfants comme si cela était une fin en soi, car le projet éducatif et social est certainement le plus important.

On forme 0, 01 % de joueurs pro mais nous formons 100 % des citoyens de demain !

A bon entendeur

Un message à faire passer au club ?

 On continue de travailler, on se forme et on continuera à agir positivement sur nos jeunes.

As-tu menti durant cette interview ?

Je ne pense pas non

 

 

Un grand merci à N. Varry pour sa participation et à Mr Philippe Robert qui nous a aimablement reçus dans les salons de son restaurant

 « Le Prieuré Normand » à Gasny

 

auberge du prieure normand gasny 14332648320

 

https://aubergeduprieurenormand.com

 

 

0
0
0
s2sdefault

 

SI ON SE DISAIT TOUTPAGE12

 SI ON SE DISAIT TOUTPAGE2

0
0
0
s2sdefault

SOCCER LOGO

LOGO US GASNY

US GASNY